Mise à jour

Cette rubrique donne la possibilité à l’auteur d’actualiser régulièrement les données chiffrées présentées dans le livre “Business Development”.

Compte tenu de la sortie du livre début mai 2010, cette rubrique ne sera pas actualisée avant 2011.

N’hésitez pas à nous faire part de toute suggestion d’actualisation en allant sur la page contact : www.le-business-development.com/contact

Actualisation Brésil - Février 2011

Brésil : Eldorado ou Mirage ?

De retour d’un récent voyage professionnel au Brésil, j’en profite pour compléter les éléments présents dans « Business Development » : premier point rassurant, ce que j’avais pu avancer comme hypothèses de croissance se confirme. En effet, Le Brésil, à l’image de la Chine n’a pas réellement connu de récession économique. Après une phase de ralentissement (2009) pendant laquelle la croissance du PIB a marqué le pas, le pays est reparti sur des rythmes de croissance supérieurs à 5% (7,5% officiellement en 2010, dans les faits sûrement davantage compte tenu du poids de l’économique parallèle) avec des perspectives intéressantes se situant autour de 5% l’an dans les 5 ans à venir.

Cette croissance est aujourd’hui fortement tirée par la consommation qui progresse sur un rythme annuel plus proche de 10% ! Cette croissance de la consommation est clairement alimentée par un accès généralisé au crédit, par une croissance démographique annuelle de 1,2% et par des investissements étrangers importants.

Pourtant, le pays pourrait encore mieux faire si le gouvernement brésilien investissait davantage dans les infrastructures en lieu et place des subsides électoralistes accordées généreusement aux familles défavorisées (logement gratuit par exemple).

Ne pensez pas pour autant que tous les indicateurs de l’économie brésilienne sont au vert. En effet, le Brésil rencontre encore des difficultés structurelles non négligeables (inégalités sociales, lourdeur du système juridique, complexité et lourdeur fiscales, sécurité…) qui sont responsables de la position décevante (75ème) du Brésil dans l’Indice de développement humain (IDH). Par ailleurs, plus du tiers de l’activité économique relève du marché noir ce qui accroît la compétitivité des acteurs locaux face aux multinationales respectant scrupuleusement leurs obligations fiscales.

Quelques conseils business development pour réussir au Brésil :

- Prendre le temps de bien appréhender le marché et ses spécificités : votre marque et vos produits doivent être « tropicalisés » plus qu’ailleurs. N’oublions pas que les brésiliens sont animés d’un sentiment national fort renforcé par la montée en puissance économique et politique ces cinq dernières années ;

- Ne pas oublier que le Brésil est un continent à lui seul avec des disparités régionales fortes ;

- On ne réussit pas au Brésil sans networking ! Plus qu’ailleurs, il importe donc de se constituer un réseau de partenaires de confiance qui vous permettent de déjouer les pièges tendus par vos concurrents ;

- Ne pas sous-estimer les barrières à l’entrée : le Brésil est un état protectionniste qui protège fortement son industrie nationale et affiche des droits de douane importants : il est souvent alors conseiller d’envisager une production locale de ses produits pour préserver ses marges ;

- Privilégier l’outsourcing au management : on trouve aujourd’hui de très bons prestataires dans de nombreux secteurs d’activité. Beaucoup possèdent désormais une assise nationale et offrent une grande flexibilité alors que le management de salariés brésiliens « ultra protégés » s’avère compliqué et surtout consommateur de temps. Restez donc concentrés sur votre business ;

- Accepter le contraste entre un secteur privé professionnel et réactif et un secteur public léthargique et corrompu ;

- Agir vite : les entrepreneurs brésiliens sont redoutables et risquent de vous « doubler » si vous ne passez pas rapidement à l’action ;

- Bien anticiper ses besoins en financement car le coût de l’argent est très élevé au Brésil (environ 10%) et le financement par sa maison mère est à privilégier.

En résumé, le pays tient toutes ses promesses, la destination Brésil a indéniablement le vent en poupe (en témoigne les nombreuses sollicitations auprès de B.D.C, cabinet de conseil en Business Development que je dirige – voir cas Plage http://www.bd-consultants.com/fr/cas-clients/cas-client-n%C2%B07-plage), de nombreuses sociétés réussissent au Brésil (Casino, Leroy Merlin, Air Liquide, GDF-Suez…) alors que d’autres sociétés ont quitté avec une certaine amertume le pays après avoir accumulé les erreurs. Il importe d’y aller bien conseillé par des experts du marché…

Business Development est le blog de Jérôme Gayet, fondateur de B.D.C (Business Development Consultants)
et spécialiste du Business Development en France et à l'international.
Sujets abordés : business development, entrepreneuriat, intrapreneuriat, développement international...

Jérôme Gayet intervient sur des missions de conseil en stratégie,
business development, coaching et direction de projet. Secteurs : retail, e-commerce, software, vente à distance, services...

Jérôme Gayet est auteur du livre " Business Development " publié aux Editions Eyrolles.
Business development est un anglicisme qui s'est généralisé au détriment du terme français développement d'affaires.
Wikio - Top des blogs - Entrepreneurs